Facepalm

Se passer la main devant le visage est un acte de communication non verbale bien connu, signe tout à la fois de lassitude, de désarroi, d’exaspération. Appelé facepalm dans la culture Internet, ce geste est identifié depuis longtemps comme un mème sur le site knowyourmeme qui en recense plus d’une centaine d’exemples. Et le site ludique facepalm.org affiche une image nouvelle de cette gestuelle familière à chaque visite.

Dans un récent article, Olivier Beuvelet a enrichi ces galeries avec une série de photos du ministre Éric Woerth prises à l’Assemblée Nationale et publiées dans différents médias.

La une du journal le Parisien dans son édition du 7 juillet 2010 vient encore compléter la collection :

Le Parisien, 7 juillet 2010

Dans le contexte actuel où la Coupe du Monde est si largement médiatisée, notamment par ce journal populaire, comment ne pas rapprocher ces images de Woerth et de Sarkozy de ces deux photos d’entraîneurs :

Raymond Domenech, 22 juin 2010. Photo AFP publiée par « Sport.fr »

Diego Maradona, 3 juillet 2010. Photo publiée sur Twitpic par Muereelkin (Pastor Culion)


Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Trop bien facepalm.org !

  1. 17 septembre 2010

    […] Sarkozy et Merkel figés dans un rictus, Allègre en ravi de la crèche, Woerth pris à la gorge, Sarkozy en plein facepalm. Hortefeux et Sarkozy lepénisés, etc. Ce mode de journalisme visuel qui consiste à mettre en […]

  2. 19 janvier 2011

    […] utilisé dans les médias pour illustrer la mauvaise passe que traverse un personnage public (voir ici et […]

  3. 22 mars 2013

    […] figure a été relevée par Patrick Peccatte, elle permet de manifester, dans un temps différents, la réaction supposée de […]

  4. 30 septembre 2013

    […] narration visuelle médiatique continue d’innover. Après les facepalm et autres grimaces, on peut noter l’émergence de la figure de l’oeil-fragment. Sa […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *