L’évolution des martiens

Dans son récent article Seul sur Mars, une fiction pour y croire, André Gunthert propose une interprétation culturelle stimulante du film de Ridley Scott. Son argumentation s’appuie sur la distinction entre deux genres narratifs: « [d’une part] celui de la conquête spatiale, inauguré par Jules Verne avec De la Terre à la Lune (1865), [qui] se caractérise par une recherche de crédibilité et l’emprunt de nombreux marqueurs savants [et d’autre part] les récits martiens [qui] comportent dès l’origine un sérieux défaut. Incarnée dans La Guerre des mondes (1898) de Herbert George Wells par des êtres repoussants dotés d’une tête démesurée et de tentacules, l’existence d’une civilisation extraterrestre, quoique couramment admise par les spécialistes à la fin du XIXe siècle, ne peut s’appuyer sur aucune information descriptive ». L’article est construit autour de ces deux pôles : d’un côté « les codes réalistes de la conquête lunaire », de l’autre la « fantaisie débridée », autrement dit une vision rationnelle, technique et plausible du futur en contraste avec sa fictionnalisation indifférente à toute vraisemblance.

Lire la suite

« De Superman à Wittgenstein » – les ressemblances de famille et imitations d’un célèbre dessin

En janvier 1933, l’écrivain Jerome « Jerry » Siegel et le dessinateur Joseph « Joe » Shuster créent une première version du personnage de Superman dans un fanzine confidentiel. Le personnage est cependant bien différent de l’icône culturelle connue actuellement puisqu’il s’agit d’un « villain« , un héros chauve et méchant doté de super-pouvoirs et souhaitant assujettir le monde. Ce n’est que cinq ans plus tard que Superman devient le super-héros positif que l’on connaît, pourchassant les malfaiteurs et sauvant le monde. En 1938, Siegel et Shuster cèdent en effet le personnage à l’éditeur Detective Comics, Inc. (devenu par la suite DC Comics) qui lance alors au mois de juin un nouveau titre de comic book, Action Comics, où Superman tel qu’on le connaît désormais apparaît pour la première fois.

Action Comics #1, June 1938, couverture
Action Comics #1, June 1938, couverture

Cette couverture est devenue l’une des plus célèbres de l’histoire de la bande dessinée. Le numéro original est recherché par les collectionneurs fortunés et l’un des rares exemplaires qui subsiste encore actuellement a récemment atteint aux enchères une somme vertigineuse.

Lire la suite