Entre reconstitution historique et documentaire: Theirs is the Glory (1946)

Dans un article récent, Rémy Besson rappelle que le tournage du film Misère au Borinage (Henri Storck et Joris Ivens, 1933) « s’est déroulé en septembre 1933, soit plus ou moins une année après les faits sur lesquels il porte (la grève de 1932)« . Il précise aussi que plusieurs séquences du film sont en réalité des mises en scène, donnant l’exemple d’un extrait où un huissier souhaite saisir les meubles d’une famille d’ouvriers.

S’agit-il de fiction ou de documentaire (quel est le sens de ces mots ?) s’interroge alors l’historien.

Lire la suite