Séminaire Cinémas de genre – Les origines du cinéma de nazisploitation

Dans le cadre du séminaire Cinémas de genre, j’ai été invité le 12 janvier  2018 à présenter mes recherches sur les origines du cinéma de nazisploitation dans les pulp magazines, dès la Seconde guerre mondiale.

Un grand merci aux organiseurs.trices du séminaire Mélanie Boissonneau, Quentin Mazel et Tomas Pillard pour cette invitation, et au public pour les échanges qui ont suivi.
Voici le support de cette présentation.

Dessins incarnés – le cas du hentai

Quand on lit les articles consacrés à 4 chan, y compris ceux publiés sur ce blog, on pourrait croire que ce site de partage d’images ne présente guère d’intérêt que par son célèbre board /b/. Cependant, si /b/ est bien le groupe le plus populaire et génère une grande partie du trafic de 4chan, la plate-forme demeure comme elle l’était à son origine un moyen actif d’échange et de discussion sur les mangas et animes japonais ainsi que sur l’ensemble de la culture populaire associée à ces productions graphiques. Il existe ainsi plusieurs boards regroupés sous le titre Japanese Culture qui ne sont d’ailleurs pas tous dédiés à l’échange de mangas. Ainsi, le groupe Cosplay & EGL (Elegant Gothic Lolita) est destiné aux discussions et images de jeux costumés sur les personnages de mangas.

Avertissement: le texte qui suit décrit de manière explicite certaines productions pornographiques dessinées ou enregistrées (photos, films) et contient plusieurs liens vers des images réservées à un public adulte (NSWF comme on dit en argot Internet). Bien que publié sur une plate-forme dédiée aux études visuelles, j’ai choisi délibérément de ne pas illustrer ce billet – à l’exception d’une estampe de Hokusai qui bénéficie de l’alibi culturel – et le lecteur averti devra volontairement cliquer sur les liens proposés afin de vérifier s’il le souhaite les observations ici rapportées.

Lire la suite