Les méthodes d’accès aux images du Web

Du point de vue de la recherche d’images, le Web peut être considéré comme une véritable base faiblement structurée. Cette affirmation peut heurter les professionnels habitués à penser la structuration des bases iconographiques en termes de métadonnées explicites et précises, de schémas Dublin Core, de vocabulaires contrôlés, d’ontologies, etc. Pour de nombreux spécialistes des bases documentaires, le Web des images n’est qu’un gigantesque entrepôt chaotique, un fatras dont on ne pourrait connaître que des bribes approximatives puisque les moteurs n’indexent pas les hypothétiques descriptions rigoureuses des images mais seulement leur contexte de publication. Autrement dit, il serait abusif de considérer le Web des images comme structuré et accessible à travers des méthodes d’accès efficaces.

Lire la suite

Enquête et redocumentarisation

Une part importante de l’activité des participants au projet PhotosNormandie consiste à identifier les personnages et les lieux qui figurent sur les clichés de la collection. La reconnaissance d’un événement photographié, puis sa description et sa contextualisation ne sont en effet possibles, en général, qu’après avoir effectué ces identifications de base.

Dans de nombreux cas, l’équipe du projet conduit alors une véritable enquête, examine attentivement de multiples documents qui semblent parfois éloignés de l’identification recherchée, collecte et analyse plusieurs indices, suit des pistes qui ne se révèlent pas toujours intéressantes, etc. La redocumentarisation de ce fonds iconographique apparaît dès lors comme un travail d’investigation souvent long et obscur réalisé par de véritables history detectives selon l’expression utilisée dans les rapports de la Library of Congress à propos de l’initiative The Commons1.

Lire la suite

  1. Voir par exemple: Helena Zinkham and Michelle Springer, Taking Photographs to the People: The Flickr Commons Project and the Library of Congress in A Different Kind of Web: New Connections Between Archives and Our Users, Edited by Kate Theimer, Chicago: Society of American Archivists, 2011, pp. 102-115. []

La mort de Steve Jobs et la constitution d’une iconologie alternative sur 4chan

Steve Jobs était un dirigeant d’entreprise charismatique, célébré durant toute sa carrière à la Une de très nombreux titres de la presse magazine. Sa mort le 5 octobre dernier a été largement illustrée dans les médias et sur le web, prolongeant ainsi une iconologie déjà bien établie.

Cette disparition a également provoqué de nombreuses réactions sur le forum /b/ de 4chan. La dizaine de threads archivés1 sur la nouvelle plate-forme chanarchive.org qui a pris le relais de 4chanarchive.org depuis le mois de mai constitue un bon indicateur de cette activité.

Lire la suite

  1. yfw (05/10/2011), Holee moly! RIP Steve JEEEEARRRRBS (05/10/2011), noko (05/10/2011), fuck it, let’s give it a shot(05/10/2011), Anyone have some really tasteless « too soon » Steve Jobs jokes to fuck with dumbass Apple taint lickers? (06/10/2011), If I were Steve Jobs I would rather not want to die. Having all those money and shit (06/10/2011), If I were Steve Jobs I would rather not want to die. Having all those money and shit. Continuing epic thread (06/10/2011), Alright Steve Jobs death puns. It’s time(06/10/2011), Steve Jobs memes, reporting in (06/20/11), Let’s get it on (06/10/2011), If Steve Jobs was crying, He’d be called Steve Sobs (07/10/2011). []

Petite typologie d’un effondrement visuel

Plusieurs billets récemment parus sur Culture Visuelle démontrent l’éditorialisation des images d’actualité publiées sur différents médias. Certains de ces articles analysent ainsi quelques photos où le personnel politique figure dans des postures peu conventionnelles: DSK accusant son âge, Sarkozy et Merkel figés dans un rictus, Allègre en ravi de la crèche, Woerth pris à la gorge, Sarkozy en plein facepalm. Hortefeux et Sarkozy lepénisés, etc. Ce mode de journalisme visuel qui consiste à mettre en avant des photos insolites, incongrues, parfois peu déférentes envers les sujets représentés, n’est certes pas nouveau, mais il est particulièrement visible dans le contexte politique passablement agité que nous connaissons actuellement. Le 3 septembre dernier, à la suite d’une discussion sur Facebook avec André Gunthert et Jean-Noël Lafargue, j’ai commencé à rassembler plusieurs de ces photos sur un petit blog visuel réalisé à l’aide de la plate-forme de micro-blogging rapide tumblr. Le résultat de ces quinze jours de collecte est visible ici.

Lire la suite

Bruit et silence dans les vieilles réclames

Les publicités d’antan sont à la mode sur Internet. Une recherche de l’expression vintages ads sur Google Images renvoie plus d’un million d’images et le moteur suggère d’affiner la requête avec vintage smoking ads, vintage cigarette ads, creepy vintage ads, etc. De nombreux sites et blogs sont spécialisés sur ce type d’images anciennes. Il existe des communautés de collectionneurs et plusieurs groupes d’amateurs sur Flickr. Quelques bases de données académiques documentent les publicités de jadis, des entreprises les rassemblent et les commercialisent sur Internet, des particuliers et des sociétés les proposent à la vente sur eBay. Les agences généralistes ne sont pas en reste et proposent également leurs lots de vieilles annonces. Enfin, plusieurs médias et Google Books mettent en ligne des collections plus ou moins complètes de publications numérisées permettant de feuilleter rapidement d’anciens magazines ou même de rechercher d’anciennes annonces. On pourrait penser avec cette profusion de sources qu’il est désormais assez facile de documenter correctement une publicité ancienne, c’est-à-dire de retrouver sa date précise de première parution, les publications dans lesquelles elle est apparue, ses variantes éventuelles, la série à laquelle elle appartient, l’agence ou le studio qui l’a créé, les publicités qui lui étaient directement concurrentes, etc., en bref de décrire son origine et son contexte de diffusion. Ce n’est pas toujours le cas. Surtout, paradoxalement, si l’annonce est devenue très connue en circulant sur Internet.

Exemples de sources sur les publicités anciennes:
Vintageadbrowser, Ad*access, eBay

Lire la suite