Cubisme et camouflage – un mythe de l’histoire de l’art

Composée de films d’archives colorisés et sonorisés, la série Apocalypse, la Première Guerre mondiale de Daniel Costelle et Isabelle Clarke retrace en cinq parties l’histoire de la Grande Guerre. Le dernier épisode évoque les efforts des militaires pour tromper l’ennemi durant le conflit. Après avoir décrit le projet de construction d’un « faux Paris« , le documentaire fait brièvement allusion au développement des techniques de camouflage (voir l’extrait: L’invention du camouflage, une arme inattendue). Sur des images de canons bariolés, le commentaire mentionne « l’utilisation du talent de peintres abstraits pour masquer le matériel ». Sans autres précisions.

Les techniques modernes de camouflage sont en effet apparues dès le début de la Première Guerre mondiale et plusieurs artistes ont participé à leur développement. Les historiens de l’art se sont intéressés assez récemment au rôle effectif des artistes dans l’émergence de ces procédés de dissimulation, et ils ont fréquemment mis en avant le rôle majeur des peintres cubistes ou apparentés dans leur succès.

Lire la suite