Les origines des clowns agressifs dans la culture populaire

La France a eu peur. Enfin, un peu et pas très longtemps… Durant quelques semaines et dans plusieurs localités, des individus déguisés en clowns ont effrayé les passants. Les signalements de clowns inquiétants ou agressifs se sont multipliés rapidement au point que la police nationale a publié le 24 octobre dernier un billet d’actualité sur le Phénomène des « clowns maléfiques ».

Lire la suite

La bande son du Vietnam

Réalisé en 1987 par Bill Couturié, le documentaire Dear America: Letters Home from Vietnam s’inspire d’une anthologie de lettres de soldats américains envoyées durant la guerre du Vietnam. Le film suit la chronologie de la guerre à l’aide de nombreuses archives filmées et sa bande sonore fait largement appel à la musique rock ou pop de l’époque. Le spectateur reconnaît ainsi le célèbre Fortunate Son (Creedence Clearwater Revival, 1969), des chansons des Rolling Stones, Bob Dylan, MC5, Jimi Hendrix, Buffalo Springfield, The Doors, et de bien d’autres groupes.

Le film s’achève sur un titre emblématique, Born in the U.S.A. de Bruce Springsteen (1984), chanson parfois mal comprise qui évoque l’impact désastreux de la guerre du Vietnam sur la société américaine et dénonce le sort d’un vétéran rejeté dans son propre pays.

Lire la suite

Archéologie de la statue de la Liberté en ruine

La séquence finale de La Planète des singes (1968) est célèbre. Les héros, George Taylor et Nova, découvrent sur une plage les restes à demi enfouis de la statue de la Liberté. Taylor comprend alors que le monde hostile peuplé de singes qu’il a « découvert » avec ses compagnons n’est pas une autre planète mais la Terre bouleversée par un cataclysme passé.

Planet of the Apes, dir. Franklin J. Schaffner, 1968

Lire la suite

Entre reconstitution historique et documentaire: Theirs is the Glory (1946)

Dans un article récent, Rémy Besson rappelle que le tournage du film Misère au Borinage (Henri Storck et Joris Ivens, 1933) « s’est déroulé en septembre 1933, soit plus ou moins une année après les faits sur lesquels il porte (la grève de 1932)« . Il précise aussi que plusieurs séquences du film sont en réalité des mises en scène, donnant l’exemple d’un extrait où un huissier souhaite saisir les meubles d’une famille d’ouvriers.

S’agit-il de fiction ou de documentaire (quel est le sens de ces mots ?) s’interroge alors l’historien.

Lire la suite

Nazisme, sadisme, érotisme – les origines de la nazi sexploitation

Près de quarante ans après sa sortie, le film de Liliana Cavani Portier de nuit (Il Portiere di notte, 1974) demeure dérangeant et toujours controversé:

En 1957, à Vienne, Max (Dirk Bogarde) est portier de nuit dans un palace. Il croise un soir Lucia (Charlotte Rampling) descendue à l’hôtel avec son mari, chef d’orchestre américain en tournée. Ils se reconnaissent immédiatement et leur passé commun resurgit. Ancien officier SS dans un camp de concentration, Max a entretenu une relation sadomasochiste avec Lucia, une jeune déportée. Ils sont à nouveau attirés l’un par l’autre et reprennent cette relation. Mais dans cet hôtel, d’anciens SS essaient de faire oublier leur passé nazi en éliminant les témoins gênants. Max et Lucia, devenus des menaces, s’enferment alors dans leurs jeux sexuels sadomasochistes et deviennent traqués par les anciens amis de Max.

Lire la suite

Fictions et mondes possibles

Les auteurs de Culture Visuelle abordent fréquemment la question de la fiction et de son rapport à la réalité. Ainsi, André Gunthert considère que la fiction est un « exercice qui a les mêmes aspects formels que la description, mais que celle-ci est déliée de toute obligation référentielle. La fiction est aréférentielle. »1.

Le recours à la référence, qui fonde cette distinction entre description et fiction, n’est pas sans rappeler les débats sur la référence directe et la description définie dans la tradition de la philosophie analytique.

Ce rapprochement entre une approche culturaliste de la fiction et un courant philosophique majeur n’est pas fortuit. Dans les années 1980, la théorie de la littérature s’est en effet emparée de certains développements en logique et philosophie analytique pour décrire et expliquer le statut de la fiction littéraire et constituer un nouveau domaine de recherche, la théorie littéraire des mondes possibles2 ou fiction theory.

Lire la suite

  1. André Gunthert, Fiction et hypothèse (notes),  10 juin 2012. []
  2. C’est le titre du seul ouvrage d’envergure sur le sujet publié en français sous la direction de Françoise Lavocat [2010]. []