Bruit et silence dans les vieilles réclames

Les publicités d’antan sont à la mode sur Internet. Une recherche de l’expression vintages ads sur Google Images renvoie plus d’un million d’images et le moteur suggère d’affiner la requête avec vintage smoking ads, vintage cigarette ads, creepy vintage ads, etc. De nombreux sites et blogs sont spécialisés sur ce type d’images anciennes. Il existe des communautés de collectionneurs et plusieurs groupes d’amateurs sur Flickr. Quelques bases de données académiques documentent les publicités de jadis, des entreprises les rassemblent et les commercialisent sur Internet, des particuliers et des sociétés les proposent à la vente sur eBay. Les agences généralistes ne sont pas en reste et proposent également leurs lots de vieilles annonces. Enfin, plusieurs médias et Google Books mettent en ligne des collections plus ou moins complètes de publications numérisées permettant de feuilleter rapidement d’anciens magazines ou même de rechercher d’anciennes annonces. On pourrait penser avec cette profusion de sources qu’il est désormais assez facile de documenter correctement une publicité ancienne, c’est-à-dire de retrouver sa date précise de première parution, les publications dans lesquelles elle est apparue, ses variantes éventuelles, la série à laquelle elle appartient, l’agence ou le studio qui l’a créé, les publicités qui lui étaient directement concurrentes, etc., en bref de décrire son origine et son contexte de diffusion. Ce n’est pas toujours le cas. Surtout, paradoxalement, si l’annonce est devenue très connue en circulant sur Internet.

Exemples de sources sur les publicités anciennes:
Vintageadbrowser, Ad*access, eBay

Lire la suite

Description des images et rhétorique documentaire

Le tagging est la méthode la plus simple pour décrire des images. Cette pratique spontanée permet de générer des folksonomies non contrôlées et très rarement organisées. L’indexation par mots-clés effectuée par des documentalistes professionnels est au contraire habituellement contrôlée. Elle n’est pourtant pas exempte d’erreurs, d’approximations et parfois d’abus comme nous l’avons montré dans un article précédent.

Une enquête récente réalisée conjointement par le CEPIC et l’IPTC montre cependant que dans le monde professionnel les descriptions textuelles (légendes, captions) sont plus utilisées que les mots-clés pour décrire les images. C’est aux résultats de cette pratique documentaire que nous allons nous intéresser dans ce billet, tout particulièrement en ce qui concerne des sujets récemment abordés sur Culture Visuelle.

Lire la suite

Des nazillons sur Flickr ?

Le projet PhotosNormandie a pour but d’améliorer les légendes d’un ensemble de 2763 photos historiques sur la bataille de Normandie en utilisant les possibilités d’annotations de Flickr. Bien que le projet soit ouvert à tous, ce sont en réalité des participants réguliers qui écrivent presque tous les commentaires se rapportant aux photos en vue de la redocumentarisation de ce fonds.

Sur certaines photos où figurent des Waffen SS, nous avons parfois observé des commentaires bienveillants ou admiratifs envers ces unités. C’est arrivé rarement, à peine une dizaine de fois en trois ans. Nous avons bien entendu effacé immédiatement ces propos indésirables1.

Maus: A Survivor’s Tale, by Art Spiegelman. Photo by Ardesia, Creative Commons.

Lire la suite

  1. De toute façon, les commentaires ne sont pas cumulés dans ce projet. Le fonctionnement de PhotosNormandie conduit à supprimer et remplacer les photos en intégrant les informations fournies en commentaires. []

"Assis parmi vous", un mème de la sculpture urbaine

Les touristes qui visitent Lisbonne connaissent bien la statue de Fernando Pessoa assis près d’une table à la terrasse du café A Brasileira. La sculpture est mentionnée dans tous les guides et les passants se photographient volontiers près du grand écrivain.

Pessoa outside A Brasileira, by wfbakker2. Creative Commons

Ces statues à taille humaine (life-size) représentant des personnages assis, accessibles et familiers, se sont multipliées depuis une vingtaine d’années dans de nombreuses villes.

Lire la suite

Corpus d’étude pour l’article "Assis parmi vous"

Corpus d’étude pour l’article
« Assis parmi vous », un mème de la sculpture urbaine
par Patrick Peccatte

Statues de personnes ayant réellement existé
voir aussi la Carte Google maps

  1. Gaetano Donizetti, par Francesco Jerace, Bergame, Italie, 1897
  2. Alexandre Pouchkine, par Robert Bach, Lycée de Tsarskoïe Selo, Pouchkine, Russie, 1900
  3. Abraham Lincoln, par Gutzon Borglum, Newark, New Jersey, 1911
  4. Hans-Christian Andersen, Central Park, NYC, 1956 (sans piédestal, mais non life-size)
  5. Isambard Kingdom Brunel, ingénieur, Paddington Station, Londres, UK, 1982 (life-size, avec un piédestal)
  6. Asmus Bremer, ancien bourgmestre, Kiel, Allemagne, 1982
  7. Zoltán Kodály, Budapest, Hongrie, 1982
  8. Red Auerbach, manager des Boston Celtics, Boston, Massachusetts, 1985
  9. James Michael Curley, maire de Boston, Boston, Massachusetts, 1986
  10. Benjamin Franklin lisant la Pennsylvania Gazette, Université de Pennsylvanie, 1987 Lire la suite

Retour sur la théorie de la notation de Nelson Goodman

Nelson Goodman a proposé dans Langages de l’art1 une interprétation nouvelle de l’objet d’art fondée sur une philosophie nominaliste du langage. Dans cet ouvrage classique de l’esthétique analytique, Goodman s’interroge en particulier sur la différence entre œuvre originale et contrefaçon. Il introduit alors la distinction entre arts autographiques où la reproduction d’une œuvre – même tout à fait exacte – n’acquiert jamais un statut d’authenticité (en peinture par exemple), et arts allographiques où l’œuvre peut être instanciée de multiples fois (cas de la partition de musique qui donne lieu à plusieurs exécutions) (p. 147). Cette dichotomie doit être bien distinguée de la reproductibilité des œuvres. Ainsi, l’estampe est selon lui un art autographique quand bien même l’œuvre peut être instanciée identiquement de multiples fois. Il se demande ensuite « pourquoi l’usage de la notation est-il approprié à certains arts et non à d’autres » (p.154). Il soutient ainsi que la notation caractérise les arts allographiques et n’existe pas dans les arts autographiques, donc en particulier en peinture et plus généralement dans les arts visuels.

Banksy Music Rat (www.banksy-wallpaper.com)

Lire la suite

  1. Langages de l’art, une approche de la théorie des symboles, par Nelson Goodman, présentation et traduction par Jacques Morizot de Languages of Art: An Approach to a Theory of Symbols, Éditions Jacqueline Chambon, 1980, réédité dans la collection Pluriel Hachette Littératures. Les numéros de page cités renvoient à cette édition. []

Les machine tags de Flickr

Il est très simple d’associer des tags à une photo sur Flickr. Chaque tag proposé est un mot-clé quelconque, sans contrainte syntaxique particulière si ce n’est la nécessité de l’encadrer par des guillemets s’il contient un ou plusieurs espaces.

Pourtant, lorsque l’on examine certaines photos, la liste des tags est parfois suivie d’un discret Show machine tags (ou Afficher les tags de programmation si l’interface de Flickr est en français) précédé d’un petit triangle. En cliquant sur ce libellé, celui-ci se transforme en Hide machine tags (ou Masquer les tags de programmation) et de nouveaux mots-clés s’affichent : les machine tags. Si la photo ne comporte pas de tags standards, alors les machine tags sont affichés comme des tags, sans le libellé Show/Hide machine tags.

Ainsi, la photo ci-dessous comporte 6 tags standards et 13 machine tags.
(cliquer sur la photo pour l’afficher sur Flickr) :

Smoking Blonde, projet accessCeramics, artiste : Rimas VisGirda
Smoking Blonde, projet accessCeramics, artiste : Rimas VisGirda

Lire la suite

Les magazines sur Google Books – l’exemple de Popular Science

Google Books, comme son nom ne l’indique pas, permet aussi d’accéder à des magazines numérisés. Le service a débuté en décembre 2008 et compte actuellement 104 titres : 92 en anglais, 8 en espagnol, 3 en portugais, 1 en français (Mobiles magazine du groupe Oracom). Les titres disponibles les plus connus sont Life (de novembre 1936 à décembre 1972), Ebony (de novembre 1959 à novembre 2008), Popular Mechanics (de janvier 1905 à décembre 2005) et Popular Science (de mai 1872 à mars 2009). Pour Life, rappelons que les photos de la collection sont disponibles sur Google Images.

La recherche à l’aide de Google Books porte par défaut sur les livres et les magazines mais on peut aussi renvoyer uniquement les résultats concernant les magazines en utilisant la fonctionnalité Advanced Book Search. L’outil de navigation et de recherche est très simple ; on se reportera éventuellement à l’aide succincte et au blog de Google dédié à la recherche sur Books. Cet outil est à la fois extrêmement puissant et utile tout en demeurant, à certains égards, frustre et insatisfaisant. Pour illustrer cette dualité, je montrerai dans ce billet comment Google Books permet de reconstituer rapidement l’évolution éditoriale d’un titre de magazine sans pouvoir répondre à certaines questions pourtant simples.

Lire la suite